Sélectionner une page

La Haute Ecole du Bois et de la Forêt au coeur de l’Europe

Le projet

La Communauté de communes du Pays des Ecrins (CCPE) – en partenariat avec plusieurs Ministères et organismes professionnels – travaille activement à la mise en place d’une Haute Ecole du Bois et de
la Forêt (HEBF – 2 formations de niveau ingénieur + 3 formations de niveau licence) sur les communes de l’Argentière la Bessée et Embrun (Hautes-Alpes).
Dans l’objectif de former des experts dans la gestion, l’utilisation et la commercialisation d’une ressource, elle même issue d’un territoire associant les Alpes à la Méditerranée (domaine « Alpino-Méditerranéen »), les villes de l’Argentière la Bessée et d’Embrun sont idéalement situées pour accueillir la HEBF, d’autant plus qu’elles se trouvent sur la partie la plus sèche des Alpes méridionales. Aussi, de nombreux centres de formations liés à l’industrie du bois et à la gestion forestière (formation de niveau CAP, BP, BacPro, BTS) sont présents en région et dans celles avoisinantes.
La création de cet établissement d’excellence reconnu par la profession doit donc permettre de :
➢ Rendre accessible la formation supérieure dans un domaine porteur d’avenir ;
➢ Diversifier et dynamiser l’économie vers le secteur d’activité secondaire ;
➢ Développer la filière bois « Alpino-méditérranéenne » au niveau local et au niveau européen (Italie,
Suisse, Autriche, Slovénie…).
Il est important pour la CCPE et la CCSP que chaque région européenne puisse grâce à ses forces et
opportunités de production, établir un modèle de développement durable établi sur le principe de la
complémentarité.
Il semble donc judicieux pour les deux collectivités d’investir dans des modes ingénieux de gestion, de
production, de construction et de commercialisation permettant aux essences alpines et méditerranéennes d’être plus systématiquement utilisées par la seconde transformation et donc mieux gérées.
Ce projet permettra d’accompagner la transition des secteurs forestier et bois-bâtiment en développant sur le marché les compétences qui accompagneront demain les réflexions stratégiques des entreprises/
gestionnaires portant sur le développement de l’offre commerciale, l’organisation du travail, la transition
numérique et environnementale notamment.
La HEBF apparaît, à travers cette introduction, comme un atout pour le territoire ; et la filière foret/bois
comme une opportunité de développement économique.